Les chocolats sont délicieux notamment parce qu’ils recèlent parfois des surprises. C’est le cas des chocolats fourrés qui méritent d’être découverts et consciencieusement dégustés !

  • Des chocolats pour des amateurs de fruits !

Tablettes de chocolat et petites confiseries mélangent des fragments de fruits. Rien de tel que du raisin, des pommes, des poires pour surprendre les palais ! Ces chocolats sont parfois légèrement plus chers, mais l’intensité du plaisir compense cette très faible différence de prix.

Il existe au moins deux types de tablettes de chocolat fourrées : celles qui dissimulent de façon aléatoire des morceaux de fruits, ou des fruits entiers, selon la taille de la tablette, et celles qui veillent à inclure un morceau de fruit dans chaque carré de la tablette.

Un troisième type mélange plusieurs types de fruits dans le chocolat. Chaque carré contient deux ou trois variétés de fruits. Parfois, des fruits mous sont associés avec des fruits secs pour démultiplier des plaisirs !

  • Divers éclats sucrés dans le chocolat

Certains chocolats contiennent des éclats de caramel. Ce dernier peut être sucré ou salé. Il peut aussi recéler des petits fragments de sucre. Cette alternance entre la tendresse du chocolat et la texture croustillante du caramel est particulièrement savoureuse pour les gourmands.

Un autre moyen d’inclure des éléments dans le chocolat consiste à mettre des poches de chocolat liquide au cœur des carreaux de la tablette. Ces « réservoirs » au sein de la peuvent aussi contenir des liqueurs telles que par exemple du rhum.

  • Limites des chocolats fourrés

Parfois, les chocolats fourrés peuvent être plus sucrés que les chocolats dits « ordinaires ». Ce détail est important si vous voulez les offrir à un enfant. Ils doivent être conservés dans le respect strict des données inscrites sur l’emballage : en effet, à cause du mélange de nombreuses textures, il vaut mieux maintenir la chaîne du froid car les chocolats fourrés résistent moins à la chaleur que les autres.